Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > slider > Edito Février 2017

Edito Février 2017

LE CANDIDAT FILLON ET SA VISION RÉTROGRADE DE L’HISTOIRE.

On n’a pas suffisamment prêté attention aux propos stupéfiants du candidat Fillon sur l’histoire. Fillon veut réécrire les programmes d’histoire actuels qui ont été écrits par des « idéologues ». A l’écouter on a l’impression qu’il veut revenir à un enseignement du XIX siècle qui narrait l’histoire des rois, des batailles et des grands hommes. L’histoire enseignée, au lieu de faire « le récit de la nation » apprendrait aux élèves « à avoir honte » de cette histoire.

En résumé il veut une histoire, dénuée de distance critique, et en oubliant qu’il n’y a pas aujourd’hui d’histoire nationale sans histoire connectée avec le reste du monde. Il faut en finir avec « cette vision coupable de l’histoire de France »qui accuse la France de tous les maux. Ainsi pour Fillon il faut enseigner une histoire « heureuse » de la colonisation qui fut pour lui « un partage de culture ».Dans la même veine, Fillon avait approuvé le fameux discours de Dakar prononcé par Sarkozy. Bref un retour au vieux mythe de la colonisation émancipatrice.

Oublions les bombes déversées sur Damas en 1925 pour écraser la révolte anticoloniale et qui détruisit une grande partie de la ville en tuant des milliers de syriens. Oublions la guerre au Cameroun et ses dizaines de milliers de morts puisque d’après Fillon en 2009 « je dénie absolument que des forces françaises aient participé en quoi que ce soit à des assassinats au Cameroun. Tout cela c’est de la pure invention ».Et Ruben Um Nyobe et Felix Moumié assassinés par la France, pure invention ! Oublions l’usage de la torture en Algérie…etc ..mondiale de la France » sous la direction de Patrick Boucheron aux éditions du Seuil.

Heureusement le même Fillon déclarait en 2013 « le temps où l’Occident prétendait dominer et éclairer le monde est terminé depuis longtemps. Personne n’a de leçons à donner à l’autre et chacun est utile à l’autre » Fillon a aussi proclamé la fin de la « France-Afrique » tout en s’empressant de rencontrer le dictateur de la guinée équatoriale à Paris lors de la COP 21 .mondiale de la France » sous la direction de Patrick Boucheron aux éditions du Seuil.

Qu’un fils d’historienne ait une telle vision réactionnaire de l’histoire ne peut qu’inquiéter un militant de la citoyenneté internationale.

Pour éclairer Mr Fillon ,conseillons lui la lecture du livre « Histoire mondiale de la France » sous la direction de Patrick Boucheron aux éditions du Seuil.


Yves Thébault, Administrateur du Cridev.