Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > slider > Edito Octobre 2016 : « Les APE, une catastrophe économique pour l’Afrique ! (...)

Edito Octobre 2016 : « Les APE, une catastrophe économique pour l’Afrique ! »

(« Accords de Partenariat Economiques entre l’Union Européenne et l’Afrique »).

Le projet d’APE que l’UE cherche à faire ratifier par les pays africains risque d’être lourd de conséquences. Il va paupériser encore plus la paysannerie (compte tenu du dumping les produits européens sont pour plus de 90% plus compétitifs que les produits ouest-africains) et ainsi provoquer des migrations vers les villes et vers l’Europe. Il va, diminuer les ressources douanières qui financent la santé et l’éducation…

Les multinationales ne veulent plus de contrôle ou de taxation des échanges, seuls leurs intérêts doivent déterminer la production et la commercialisation. Pour cela elles visent, à travers ces traités (avec la complicité des pouvoirs politiques), à limiter ou interdire le droit des pays, d’une part à améliorer leur souveraineté alimentaire (production locale) et d’autre part à protéger leurs consommateurs (interdiction de certains produits tels que OGM). C’est l’esprit des traités en cours de ratification (ex le TAFTA avec les USA, le CETA avec le Canada). Nous attirons l’attention sur les APE avec l’Afrique qui de manière encore plus violente dans un contexte néo-colonial vise à imposer la liberté totale pour les multinationales européennes dans leurs échanges avec les pays africains.

Certes l’impact direct sur notre confort ici est quasi nul (ce qui n’est pas le cas du TAFTA), mais nous devons appuyer la société civile africaine qui se bat contre ces APE et interpeller nos élus pour faire échec à ce projet de règles économiques catastrophiques pour les populations déjà en état de grande pauvreté et demain sans doute de famine (en particulier les pays de la CEDEAO – Communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest).

Indignons-nous et signons la pétition lancée par diverses associations, dont le Cridev, qui est mise en ligne par « Peuples Solidaires »

Jean-Luc, Administrateur du Cridev