Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Qui sommes nous ? > Présentation

Présentation

« Agir ici pour un monde plus juste, plus solidaire et respectueux des droits humains »

 

Créée en 1974 à Rennes, le Cridev (Centre d’information et d’échange pour la solidarité internationale) est une association de promotion et de développement des droits humains. Le Cridev se définit comme une association qui défend les valeurs de l’éducation populaire et participe aux mouvements sociaux altermondialistes.

« Conscients de l’interdépendance de tous sur notre planète aux ressources finies, nous, centres RITIMO, faisons le pari d’un monde juste et solidaire. Chaque génération, aujourd’hui et dans le futur, doit être assurée du respect de ses droits humains fondamentaux : civils et politiques, économiques, sociaux et culturels, environnementaux.
Issus du mouvement tiers-mondiste des années 1980, nous agissons pour la solidarité internationale, ligne d’action politique et non série d’actes caritatifs et ponctuels.
Avec d’autres, nous nous inscrivons dans le courant altermondialiste pour rechercher, expérimenter et faire connaître des alternatives à un système économique dominateur qui se traduit par l’accroissement des inégalités, l’uniformisation culturelle et la violence dans les relations internationales. Il est donc urgent de faire le choix d’un développement durable par la redistribution équitable des richesses, la participation de chacun(e) aux décisions d’avenir et la gestion durable des ressources et des écosystèmes.
Nous faisons, de la mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale et pour un autre monde, l’objectif fondamental de notre réseau. Nous sommes convaincus que chacun(e), en France, en Europe et dans le monde, peut participer à son niveau, individuellement et collectivement, à ce processus. »

Charte du réseau RITIMO* du 21 juin 2012


 
 
 
 
 
 
 
 

Le Cridev est membre fondateur du réseau national RITIMO (Réseau d’information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale).

Nous agissons au sein de notre association pour :

  • favoriser les échanges et les alliances entre militants et partenaires de diverses associations, organisations, institutions et mouvements pour approfondir la réflexion et faire partager nos convictions par l’opinion publique ;
  • mettre à la disposition du public le plus large possible, une information plurielle, critique, diversifiée ;
  • promouvoir des actions et initiatives qui génèrent du lien social, de l’équité, de l’épanouissement des personnes au niveau local et qui prennent en compte la dimension internationale des questions économiques, sociales, culturelles et écologiques ;
  • analyser et promouvoir les recherches et solutions alternatives aux modes de production, d’échanges et de consommation actuels qui sont incompatibles avec un développement durable et solidaire ;
  • développer à la fois l’esprit critique et le sens de la responsabilité sur l’ensemble des sujets liés à la citoyenneté internationale.

Nous nous efforçons de proposer à la fois une vision politique globale et une action locale à travers des projets d’éducation à la citoyenneté internationale (EACI) et une documentation précise et ciblée sur les situations politiques, économiques et sociales des pays ainsi que sur leurs interactions et interdépendances.

Nous appliquons à notre association les principes de démocratie, de solidarité et de réflexion personnelle au service de l’action collective. Nous veillons à la cohérence et à la transversalité avec les autres domaines de l’action citoyenne tels que par exemple, la consommation soucieuse des aspects écologiques et équitables.

Dans un contexte mondialisé, le respect des droits, économiques, politiques, sociaux, culturels et environnementaux pour tous les habitants de la planète est une urgence et une condition pour construire un monde plus juste et durable. Partout les citoyens se mobilisent pour être forces de proposition au niveau mondial.

Le Cridev agit en Bretagne, et plus spécifiquement sur le département d’Ille-et-Vilaine, à partir de :

-La diffusion d’informations et d’analyses sur les droits humains, sur les initiatives porteuses de développement humain et de solidarité et sur les alternatives au système actuel (prédateur et générateur de misère sociale, de dégradation de la nature comme des diversités culturelles…).

-L’animation d’échanges et la réalisation de formation visant l’éducation de chacun à la citoyenneté internationale.

-La mobilisation sur des campagnes d’opinions relatives aux droits économiques, sociaux, culturels et écologiques.

Pour en savoir plus, téléchargez :
-* le projet associatif (2009)
-* le texte d’orientation 2016

CRIDEV : Le centre Ritimo d’Ille et Vilaine

Ritimo est un réseau d’information et de documentation pour la solidarité et le développement durable. Il regroupe depuis 25 ans en France des lieux et des organisations (centres de documentation, lieux ressources, médias et projets documentaires en ligne…) engagés collectivement dans un projet de mobilisation citoyenne pour la solidarité internationale.
Le réseau Ritimo inscrit son action dans le courant altermondialiste, en participant à des collectifs au niveau français, en relayant localement et nationalement des campagnes d’action et d’opinion, et en développant des projets communs avec des organisations de la société civile et des médias au niveau international.

Histoire

En 1974 des membres d’associations tiers mondiste rennaise (CIMADE, Asti,, Terre des hommes…) et un groupe d’étudiants de l’ENSAR (Ecole Nationale d’Agronomie de Rennes) organisent plusieurs soirées sur le développement et la coopération. Ils décident de créer une structure dont l’information sera la raison d’être, le Cridev nait officiellement en mai 1974


En novembre 1975
 : début des mois d’information et de formation sur l’Inde, puis le Brésil, l’Amérique du Sud, les DOM-TOM, etc… En 1975, également, le CRIDEV accueille son premier objecteur insoumis . Jusqu’en 1995 il y aura de un à trois objecteurs de conscience au Cridev.


En 1976
c’est le début des projections de films du Sud suivies d’un débat à l’Arvor et ce jusqu’en 1983

En 1981 le Cridev participe à la création d’une coordination des centres de documentation tiers monde, ancêtre du RITIMO (réseau d’information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale)

En 1985, le Cridev fait la Une de Ouest-France avec un débat contre le Paris-Dakar.

En 1987, les présidents des trois régions kanaks sont reçus au Cridev.

En 1995, le Cridev fête ses 20 ans et invite l’indien Anil Agarwal fondateur du Centre for Science and Environment)

En 1997, le Cridev se professionnalise et recrute sa première documentaliste.

En 2006, arrive le premier animateur en EAD (Education au Développement) dans l’équipe permanente

Aujourd’hui le Cridev continue à :

  • Informer le public sur les thématiques relatives à la solidarité internationale, au développement des pays du sud aux questions de développement durable et à la promotion et défense des droits humains.
  • Proposer des moyens pour agir et participer à la construction d’un monde plus juste et solidaire en relayant les pétitions et en organisant des évènements (conférence, table ronde).
  • Sensibiliser et former les plus jeunes aux questions du développement durable et des inégalités croissantes entre pays riches et pays pauvres par l’éducation à la citoyenneté internationale.